Au nom de l’art. Enquête sur le statut ambigu des appellations artistiques de 1945 à nos jours

On May 30th and 31st in Paris, “Au nom de l’art. Enquête sur le statut ambigu des appellations artistiques de 1945 à nos jours.” 

Talks include:

  • Sandrine Hyacinthe, “Le complexe de la Nouvelle École de Paris. Mythes et réalités de la création d’après-guerre”
  • Catherine Dossin, “Pop Art, Nouveau Réalisme, etc. Comment Paris perdit le pouvoir de nommer les nouvelles tendances”
  • James Meyer, “A Rash of Names”
  • Janig Bégoc, “De l’art corporel à la performance. Chronique sémantique d’une substitution annoncée (1977-1979)”
  • Hélène Trespeuch, “Appropriationnisme versus simulationnisme: vraie et fausse avant-gardes?”
  • Charlotte Gould, “Chaque support en son temps. Les Young British Artists et la peinture”
  • Nicolas Nercam, “Appellations artistiques occidentales et vocabulaire pour une histoire de l’art moderne et contemporain en Inde”
  • Alain Bonnet, “De l’association à la fragmentation: l’image des groupes d’artistes indépendants dans la peinture et dans la presse (fin XIXe – début XXe siècle)”
  • Aram Mekhitarian, “Anonymat et collectifs sans objets”
  • Maïté Vissault, “Au nom de la plastique sociale…”
  • Cecilia Braschi, “Re-signifier l’espace de l’art en Amérique Latine. L’expérience du C.A.D.A.”
  • Gallien Dejean, “ZERO et Nouvelles Tendances : l’élaboration d’un enjeu transrégional”
  • Tristan Trémeau, “Connexions implicites : les mots magiques des années 1990”
  • Gregory Sholette, “From radical solidarity to “whatever” collectivism: some thoughts on political art and the rise of post-Fordist enterprise culture”